· 

Polperro

Avril 2018. Cornouailles anglaises.

 

Ce joli petit port de pêche aux allures très « typique anglais » m’avait tapé dans l’œil sur internet, lors de la préparation du voyage. Les maisons à flan de colline, les ruelles sorties du siècle dernier… tout ceci m’avait attiré.

Ce qu’on ne voit pas sur les images, ce sont les touristes !

 

En arrivant au village, on est de suite orienté vers le parking obligatoire. Un parking « pay and display » évidemment, qui grèvera encore le budget de quelques livres pour les deux heures de balade. Et à la sortie du parking, c’est un petit bus rouge à l’allure touristico-londonien qui attend les clients pour les descendre au port pour quelques livres supplémentaires. Je choisis donc le mode pédestre…

Une petite demi-heure est nécessaire pour descendre jusqu’au joli port. On sillonne les ruelles étroites un peu à l’aveugle jusqu’à déboucher presque sans s’en apercevoir au port maritime. Au fil de la balade, si on enlève les groupes de vacanciers, on se plonge facilement dans un village de pêcheurs bordé de cottages anglais aux façades blanches et aux petits noms sympas. Le charme opère et la balade est agréable.

Polperro fut un haut lieu de la contrebande et on y ressent encore un peu cette atmosphère dans les petites ruelles, qui s’assombrissent en fin de soirée. Le lieu y est propice, puisque le port est situé dans une sorte de grande crique qui abritait et abrite encore les bateaux des pêcheurs, contre les éléments de la nature mais aussi contre les convoitises possibles venus de la mer.

En tous cas, c'est un filon que les commerçants du port ont bien choisi d'exploiter, et on croise des pirates à tous les coins de rue !

 Il existe à Polperro d’autres lieux dignes d’intérêt comme la chapelle « on the rocks », les musées, … mais le temps m’était compté pour la journée.

La visite fut donc courte, mais intéressante, et suffisante.

 

Attention à la période estivale, qui doit être bondée de visiteurs et dans ce cas, le charme opère-t-il toujours ? Pas sûr !


Voyage avril 2017. Cornouailles, Angleterre.

Écrire commentaire

Commentaires: 0


Des voyages, des balades, des idées... Ce blog est mon reflet. C'est ici que je dépose mes pensées, mes photos et mes découvertes.

Qui je suis ? Rêveuse voyageuse ou voyageuse rêveuse, bretonne et amoureuse du monde.


Aimez, partagez...